login | registration | forgot the password
today 26.09.2016 22:04
(by Kyiv time)

navigation

Kharkiv Human Rights Group Social Networking



Des manifestations contre l’Ukraine sont organisées par les médias russes

12.09.14

A travers l’Europe, de nombreuses manifestations avec leurs cortèges de banderoles prétendant que l’Ukraine  est coupable de "génocide" dans le Donbas etc. sont spécialement orchestrées pour, ou plutôt par, les médias russes.

Radio Svoboda rapporte qu’une manifestation de ce type qui vient d’avoir lieu à Venise était censée être organisée par des membres de la fédération des syndicats italiens et l’association "Pour un Donbas anti-fasciste". Les slogans des banderoles critiquaient unanimement autant les autorités ukrainiennes que la politique étrangère des USA et évoquaient "un génocide dans le sud-est de l’Ukraine".

L’évènement a été largement médiatisé, y compris sur Twitter où de nombreuses personnes ont tweeté la même phrase. Heureusement, des Ukrainiens vivant en Italie ont également fait une vidéo de l’évènement. On y voit sans équivoque l’équipe de la chaîne russe Rossiya 24 expliquer aux "manifestants" ce que ces derniers doivent faire.

Les Ukrainiens qui ont filmé cet épisode racontent que les "manifestants" ont plié bagage à la seconde où l’équipe télé a terminé son travail.

Un cas similaire encore plus flagrant a été observé devant l’ambassade d’Ukraine à Varsovie.

Pas besoin de parler polonais pour comprendre ce qui se passse sur cette vidéo :

https://www.youtube.com/watch?v=AypkCRWkMOw

De jeunes adolescents, la plupart d’entre eux essayant de cacher leur visage, sont complètement incapables d’expliquer pourquoi ils sont rassemblés devant l’ambassade. L’un d’entre eux avance qu’ils "vont rester là pour regarder". Quelques minutes plus tard, un homme arrive avec des drapeaux des républiques auto-proclamées de Luhansk et Donetsk ainsi qu’un drapeau ukrainien semblant taché de sang et les distribue à la ronde. Même les passants s’accordent à dire aux personnes qui filment la performance qu’il s’agit évidemment d’une manifestation factice.

Une diplomate de l’ambassade d’Ukraine à Varsovie a déclaré à l’agence de presse UNIAN que cela n’était pas le seul exemple de "manifestation anti-ukrainienne". Ce n’est pas non plus la première fois qu’un tel évènement ne se déroule pas comme ses organisateurs l’ont souhaité. Elle raconte qu’au cours d’une manifestation précédente, une femme qui avait fui Luhansk s’est avancée pour prendre la parole. Les organisateurs décidèrent de la laisser faire, pensant qu’elle accablerait le gouvernement ukrainien. Mais à la place, elle déclara qu’elle était opposée à ces soi-disantes "républiques" et qu’elle s’était réfugiée en Pologne justement à cause d’elles.

(Traduction: Pierre Mercier)

Text in English: Anti-Ukraine protests for the Russian media


comments

new comment